KWS
   
 

Blé : un grand cru d'inscription pour KWS !

En blé, pas moins de 5 nouveautés inscrites en France complétées par une variété issue du catalogue communautaire sont venues enrichir l’offre de KWS. La quantité est donc au rendez-vous, la diversité et la qualité également.

 

De type ½ tardif, Sanremo trouvera sa place dans le Nord-Ouest et le Nord-Est de la France. Un bon profil maladies, tout particulièrement face à la septoriose, l’oïdium et la rouille jaune, une bonne tenue de paille et des Hagberg élevés caractérisent ce blé inscrit en classe BPS. Il est tolérant chlortoluron.

 

Résistant à la cécidomyie orange, Kylian inscrit en classe BPS apporte de la résistance à la rouille jaune, à l’oïdium, à la verse et au piétin-verse. Demi-précoce, cette variété peu sensible au froid, peut-être cultivée sur tous les secteurs du Nord de Loire. Elle affiche de bons PS, des W et des valeurs de Hagberg élevés. Il est tolérant au chortoluron.

 

Résistant aux mosaïques du blé, Pastoral se distingue également par un excellent comportement face à la septoriose et la rouille jaune. Demi-précoce à précoce, c’est un blé qui convient bien aux situations du Centre de la France. Inscrit en classe BP, il offre des alvéogrammes équilibrés avec un P/L en moyenne proche de 0,8, des PS satisfaisants et une bonne teneur en protéines. Des arguments solides pour les marchés export.

 

Avec sa précocité, sa tolérance froid et verse, son bon état sanitaire et une qualité de grain élevée (PS, teneur en protéines, Hagberg), Lipari affiche un profil particulièrement attractif. Inscrit en classe BPS, cette variété est en outre résistante à la cécidomyie orange. Grace à des W élevé et des P/L en moyenne à 0,8, Lipari est adapté au cahier des charges de la meunerie française et de l’export.

 

Cette variété précoce est adaptée aux régions du Centre et du Sud. Elle se caractérise par un très bon comportement face au froid, la verse, la rouille jaune, la septoriose, la fusariose et le piétin-verse. Inscrit en classe BP, Stromboli affiche de bonnes valeurs de W, de protéines, de PS et ses P/L sont particulièrement bas : en moyenne 0,5. Il est tolérant chlortoluron.

 

Inscrit en Italie et en Espagne, sa précocité le prédestine aux régions du Sud de la France. Porticcio se distingue par un profil agronomique satisfaisant excepté face au piétin-verse. Son profil technologique est tout aussi robuste : W, protéines, poids spécifique et PMG élevés, associé à un alvéogramme équilibré avec des P/L en moyenne à 0,8.  Une véritable innovation sur le marché des blés très précoces.

 

 

 
KWS